Notre géomètre est un drône

drone geometreFévrier 2016

A ce jour, la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DREAL) demande des données spécifiques en matière d’exploitation de carrières : suivi de l’extraction, calcul des volumes extraits, évaluation du volume des stocks pour les calculs de leur valorisation…

Jusqu’en février 2016, CHARIER Carrières & Matériaux faisait appel à un cabinet de pour réaliser ces différentes missions.

Cependant, l’Entreprise envieuse d’évoluer dans son temps, innove en s’équipant d’un système d’extraction de données par drone.

L’arrivée des drones pour des applications civiles et en particuliers dans les métiers de la topographie à changer la donne. La photogrammétrie, c’est la méthode mise au point au 19ième siècle et développé par l’aviation au début du 20ième siècle que les topographes utilisent aujourd’hui.

Le principe consiste  à survoler un paysage avec un avion (ou un drone) équipé d’un appareil photo prenant des clichés de façon à ce qu’un même point au sol soit présent sur deux visuels.

Cette méthode permet à CHARIER d’exécuter un travail similaire avec une plus grande précision, une sécurité plus présente (l’opérateur intervient en dehors du site et n’est donc pas exposé aux risques de ce dernier), une plus grande réactivité et également à moindre coût.

La définition des appareils photos actuels, la capacité de calculs des ordinateurs et le développement des drones ont rendu cette méthode incontournable pour le relevé topographique de grandes surfaces.

L’exploitation des clichés permet de mettre en valeur le relief grâce à l’utilisation de la géométrie des lois optique.

Depuis 2016, CHARIER fait réaliser le levé des zones d’extraction une fois par an et le levé des stocks des principales carrières tous les mois.

Par ailleurs, la superposition des plans topographiques et photographiques a permis de découvrir le vaste potentiel des applications :

  • Calcul des pentes des pistes,
  • Mesure de la hauteur des merlons de protection des pistes,
  • Mesure des distances,
  • Superposition du cadastre et plan parcellaire,
  • Implantation et prévision du volume d’un tir de mine…

Si les drones nous permettent d’améliorer nos compétences et notre efficacité, ils ne nous permettent pas encore de livrer les granulats sur nos chantiers. Enfin, pas encore…