Engagement Innovation

 

La dernière décennie a montré à quel point les entreprises étaient capables de s'adapter aux évolutions de la demande en proposant des solutions innovantes et volontaristes. L'exigence de réduction des impacts environnementaux, mise en lumière par le Grenelle de l'Environnement a ainsi eu des conséquences majeures sur les pratiques des travaux publics, avec des adaptations de tous les métiers pour développer le recyclage, réduire les émissions de gaz à effet de serre et optimiser la conception des ouvrages.

L'Entreprise CHARIER accorde une large place à l'innovation dans laquelle elle a beaucoup investi ces dernières années. Cette démarche repose sur trois axes :

Les projets innovants vont de la reproduction de produits ou de pratiques existantes (enrobés bitumeux froids, recyclages des terre à la chaux) jusqu'au développement d'un procédé complètement original (incorporation de fibres végétales dans les sols traités en terrassements).

La pratique quotidienne de nos agences recèle une multitude d'innovations et d'adaptations qui naissent dans la nécessité d'optimiser les projets au cours de la réponse aux appels d'offres et de la réalisation des chantiers.

recyclagecharier

Recyclage dans les enrobés bitumeux

Les enrobés bitumeux sont constitués de granulats enrobés par du bitume à une température de 180°C environ. Du fait de cette température de fabrication élevée, il est possible d'introduire une certaine proportion d'enrobés anciens provenant de chantiers de déconstruction routière. Le bitume de ces "vieux" enrobés peut fondre et se mélanger avec le bitume neuf, ce qui permet de réduire la quantité de bitume neuf introduit. Une économie de matière et une économie financière non négligeables qui ont conduit l'entreprise et ses clients à promouvoir cette pratique. Ainsi, entre 2009 et 2013, le taux de recyclage moyen est passé dans l'Entreprise CHARIER de 0 à 10%. Pour une production annuelle de l'ordre de 900 000 tonnes d'enrobés, ceci signifie que l'entreprise préserve chaque année près de 5 000 tonnes de bitumes de 45 000 tonnes de granulats neufs.

Cette innovation a impliqué toutes les centrales d'enrobage, qui ont investi dans des dispositifs de recyclage, organisé la transformation des enrobés à recycler (concassage, identification) et modifié leurs formules.

 
 Cogeneration ECI Charier

Valorisation du biogaz généré par les déchets en énergie

On parle rarement des déchets industriels comme d'une source de valeur, surtout lorsqu'ils sont éliminés dans des installations de stockage pour déchets ultimes. Et pourtant, ces déchets contiennent encore une valeur pour la collectivité et les alvéoles de stockage de l'Ecosite de la Croix Irtelle. En effet, le biogaz produit par la méthanisation de la matière organique des déchets industriels (sous forme de papier, bois...) représente une énergie de plusieurs MégaWatts, soit l'équivalent d'une grosse éolienne.

Pour ne plus perdre cette énergie, qui était auparavant brûlée en torchère, l'Entreprise CHARIER Déchets Valorisation a investi dans une usine de production d'électricité et de chaleur en 2011 et valorise désormais l'intégralité du biogaz des déchets. Pour cela, il a fallu :

  • Introduire dans les déchets des dispositifs d'humidification pour maîtriser la production de biogaz,
  • Mettre au point des installations de traitement du biogaz pour éliminer les constituants nuisibles aux moteurs,
  • Concevoir une usine de production d'électricité et d'eau chaude exploitant la combustion du biogaz,
  • Mettre en place les réseaux pour introduire l'électricité dans le réseau EDF et transporter l'eau chaude vers une usine agro-alimentaire qui l'utilise pour ses opérations de nettoyage.
 sous couche routiere charier

Incorporation de fibres végétales dans les sols traités en terrassements

Comme dans l'aéronautique et l'automobile, l'introduction de fibres dans les matériaux de construction est une manière de les renforcer pour en réduire la masse et limiter le coût des ouvrages. On introduisait déjà des fibres minérales, plastiques ou métalliques dans les bétons et les enrobés.

Fruit de plus de cinq années de développement, le procédé SATIS ® de l'Entreprise CHARIER constitue donc une petite révolution dans les terrassements. En introduisant des fibres de chanvre dans les sols puis en les mélangeant avec un liant hydrolique (l'équivalent d'un ciment), on augmente notablement la résistance à la fatigue des sous-couche routières. Cette amélioration permet alors de réduire de plusieurs centimètres les épaisseurs des structures de chaussées en enrobés bitumeux qui sont réalisées sur cette couche. En résumé, on remplace du bitume et du granulat par des fibres végétales.

Cette optimisation à un effet économique immédiat car l'économie d'enrobé compense largement le coût des fibres. L'Entreprise CHARIER peut donc proposer des solutions plus économiques à ses clients avec la garantie d'une durabilité équivalente.

Le procédé permet de préserver les ressources en granulats et en bitume, et par conséquent le bilan carbone de la construction. Le chanvre utilisé s'intègre dans la production agricole en lieu et place des jachères.

 Hercynia  Hercynia, Outil d'avenir

 

L'Entreprise CHARIER a réorganisé ses laboratoires et créé la société Hercynia pour en gérer les moyens et rendre l'activité de laboratoire indépendante de l'exploitation. Ainsi l'optimisation des structures de chaussées, la promotion du recyclage et la réduction des consommations  d'energie chez ses clients sont au coeur des préoccupations du laboratoire.

Indépendant, le laboratoire travaille aussi bien à la demande d'entités de l'Entreprise CHARIER que pour le compte de maîtres d'ouvrage, maîtres d'œuvre et entreprises externes.

passes a poissons charier

Passes à poissons préfabriquées

Les rivières françaises se sont artificialisées au fil du tems avec aujourd'hui près de 60 000 barrages, seuils, écluses, moulins qui jalonnent leur cours. Ces ouvrages ont de nombreuses conséquences sur le milieu : ils pertubent l'hydrologie du cours d'eau, le transfert de sédiments, la vie aquatique, et constituent un obstacle infranchissable pour les poissons. La majorité des espèces migratrices ont ainsi vu leur nombre décliner (la densité d'anguilles a par exemple diminué de plus de 40% depuis 1983). La continuité écologique représente aujourd'hui un enjeu environnemental majeur qui passe notamment par l'aménagement de passe à poisson qui permettent aux poissons de contourner les obstacles dans leur remontée des cours d'eau.

Dans le cadre de ses projets d'innovation, l'Entreprise CHARIER a développé une méthodologie spécifique brevetée pour la réalisation des passes à poissons alliant fiabilité technique, qualité environnementale et rapidité d'exécution. Cette méthode innovante, basée sur le recours massif à l'assemblage d'éléments préfabriqués permet :

  • Un meilleur contrôle de la qualité de la réalisation en atelier,
  • La possibilité de contruire directement en eau, sans mise à sec de la zone de travaux,
  • Un délai d'intervention sur site réduit,
  • Une réduction des coûts de mise en oeuvre.

La méthodologie de réalisation proposée permet également de limiter les impacts environnementaux des travaux, notamment ceux liés aux coulages de béton sur site :

  • La quasi-totalité des éléments en béton de la passe à poissons sont préfabriquées en atelier ce qui permet de limiter de façon très importante les coulages sur site et donc les risques de pollution du milieu par les laitances ou les incidents de bétonnage,
  • Le coulage du radier est réalisé en enceinte étanche, interdisant la propagation des produits dans le milieu,
  • Le délai de réalisation sur site est réduit, ce qui permet de limiter l'exposition du chantier aux risques d'intempéries ou de crue.
 

 Retour haut de page