Performances spectaculaires des graves de béton recyclé

 

photo recyment

Les graves de béton recyclé peuvent révéler des performances spectaculaires. C’est ce qu’a démontré le projet de recherche Recyment qui porte sur la valorisation des fines issues du concassage des bétons de démolition comme liant hydraulique routier, permettant notamment de réduire les enrobés des couches de chaussées. Ce projet est mené par le LaSIE, laboratoire de recherche de l’Université de La Rochelle, avec le soutien financier de l’ADEME, en partenariat avec la plateforme spécialisée dans le recyclage des déchets de démolition Planète Recyclage de l’Entreprise CHARIER.

L’objectif du projet Recyment est d’offrir une nouvelle voie de valorisation des bétons de démolition comme liant hydraulique par l’utilisation de fines obtenues après concassage. Piloté par le LaSIE (Laboratoire des Sciences de l’Ingénieur pour l’Environnement) de l’Université de La Rochelle et financé par l’Ademe, il est mené en partenariat avec la plate-forme de recyclage Planète Recyclage de l’Entreprise CHARIER qui s’est d’emblée impliquée. « Il s’agit de chercher des applications à forte valeur ajoutée pour les graves recyclées, afin de donner tous les moyens pour une élaboration à forte technicité. En exploitant le potentiel réactif de ces fines, il devient possible de les utiliser comme liant hydraulique routier ou directement en substitution partielle du ciment dans les bétons », précise Valéry Ferber, directeur Environnement & Innovation de l’Entreprise CHARIER.

Des matériaux recyclés très performants

La gestion des déchets du BTP a connu ces dernières années un véritable bouleversement, sous l’effet des contraintes réglementaires et des efforts des entreprises dans l’optimisation de la ressource. La loi de transition énergétique a accentué en 2015 cette tendance en imposant des objectifs de taux de recyclage de plus en plus ambitieux aux maîtres d’ouvrage. Les entreprises se sont organisées pour produire de plus grands volumes de matériaux recyclés et pour améliorer la maîtrise de leur production. Au point que les performances des matériaux recyclés, notamment les graves de béton recyclé, n’ont plus à envier les matériaux de carrière.

A l’occasion des différentes expérimentations menées au cours du projet, des planches d’essai ont été mises en œuvre sur la plate-forme Planète Recyclage de La Rochelle pour simuler leur comportement dans des sous-couches routières. Ces planches avaient aussi pour but de comparer différentes formules de graves recyclées avec des graves naturelles dioritiques ou calcaires. « Les résultats obtenus montrent une évolution très favorable des graves recyclées, en laboratoire et sur site. Leur portance a été multipliée par deux à trois du fait de l’activité du ciment résiduel dans le béton concassé », souligne Valéry Ferber. Ces essais montrent que les graves recyclées doivent pouvoir être acceptées dans les marchés de travaux publics au même titre que les graves naturelles. Leur utilisation pourrait permettre de réduire les enrobés des couches de chaussées.

Une véritable innovation, bonne pour l’environnement

La solution proposée pour valoriser les déchets de démolition sous la forme de liant hydraulique est inexistante en France. Il s’agit donc d’une innovation intéressante proposée à la filière des déchets de démolition.

Outre l’opportunité d’une nouvelle voie de valorisation des déchets de démolition et, par conséquent, la limitation de leur mise en décharge, l’utilisation des fines issues du concassage comme liants hydrauliques permet de réduire la consommation de ressources naturelles qu’occasionne la fabrication des liants classiques comme le ciment Portland. Notons aussi que la production de ciment génère de fortes émissions de gaz à effet de serre (de l’ordre de 1 tonne de CO2 par tonne de ciment). L’utilisation de ces fines en substitution, même partielle, du ciment devrait limiter les impacts sur l’environnement des matériaux cimentaires ou les impacts liés au traitement des sols.

Une journée Portes Ouvertes sera organisée en septembre en partenariat avec NOVABUILD.

Pin it